Fil d'Ariane

Pluto-kana-1


Pluto de Naoki Urasawa, d'après Osamu Tezuka

Le monde futuriste de ce manga décrit une société plus moderne que la nôtre. Robots et êtres humains font vie commune...
Les robots vivent, pensent, travaillent, font leurs courses, exercent des métiers divers comme chauffeur de taxi, garde forestier, lutteur... Une loi, cependant, exprime clairement les limites de la vie commune que partagent êtres humains et êtres robotiques : il est interdit aux robots de tuer le moindre humain, quel qu’en soit le motif.

Le robot Mont-Blanc, garde-forestier et guide de montagne, est la première victime d’une série de meurtre. Puis c’est au tour d’un humain, un cadre du groupe de défense des robots d’être assassiné. Le tueur a planté des cornes dans leur crâne… C’est l’inspecteur Gesicht d’Europol, robot fatigué et déprimé, mais extrêmement puissant, qui est chargé d’enquêter.

pluto pluto corne


Les victimes ont toutes le point commun d’être des vétérans de la 39ème Guerre d’Asie. Le temps passant et ce conflit fini, ils avaient pourtant optés, tous, pour une vie rangée. Comme Mont-Blanc, devenu garde forestier, aimé de tous, adultes comme enfants.

Les meurtres continuent pourtant, et un héros que nous connaissons tous apparaît à la fin du premier volume : Astro.

Cette série est une adaptation, 50 ans après, dans un style policier-thriller
, de l'arc narratif Le robot le plus fort du monde, tiré du manga que nous connaissons (presque tous), Astro Boy. Interrogeant le rapport entre l’humain et robot, c’est sous une forme de parabole que le rapport à l’humanité et à toutes les qualités qui la caractérise, sont questionnées : qu’est ce que l’homme et qu’est ce qui le défini ? Qu’est ce qui différencie l’homme de sa création ? Le robot, être artificiel, est-il si différent de l’être naturel, fait de chair et de sang ?


pluto comparaison

 
Au dessin de ce manga, Naoki Urasawa, l’excellent mangaka à l’œuvre dans Monster. Le résultat est réaliste, émotionnellement riche, et visuellement excellent. Ce manga et les thématiques abordées tombent dans l’aune de notre thématique annuelle La fabrique du futur, des robots et des hommes. Autant le dire tout de suite, la forme policière offre une noirceur rarement observée dans un manga, et pour cause, cela faisait plus de dix ans que je n’en avais pas lu ! Le rythme de l’histoire ne tombe jamais à plat, et nous nous prenons d’affection pour la multitude de caractères, riches et complexes, des personnages. Loin de toute forme de pathos et de caricatures, Pluto est une très agréable découverte, un beau manga, une histoire humaine, parfaitement aboutie. Une belle lecture, qui m’a fait replonger dans mon enfance, à l’époque lointaine où j’étais vissé à mon écran de télé, hypnotisé par la modernité que représentait à l’époque Astro Boy.

Matthieu

A découvrir aussi, dans votre bibliothèque, le manga original d'Osamu Tezuka

OPAC Recherche Simple

Ainsi que les autres oeuvres de Naoki Urasawa, dont le prodigieux Monster

OPAC Sélection de notices