Fil d'Ariane

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

delicatesse1

 


La Délicatesse, David Foenkinos


jaime

Il passait par là, elle l'avait embrassé sans réfléchir. Maintenant, elle se demande si elle a bien fait. C'est l'histoire d'une femme qui va être surprise par un homme. Réellement surprise.

Quand drôlerie et tendresse s'imbriquent pour notre plus grand plaisir dans un ouvrage qui parle d'amour et de séduction avec une bonne dose d'humour mais aussi de mort et de deuil sans tomber dans le pathos.

C'est un livre plein d'émotions, plein de... délicatesse.

Véronique


jaimepas

Je dois ne pas être pourvue de cette qualité essentielle, la délicatesse, s'il en faut pour aimer ce livre. Ne vous attendez donc pas à ce que j'en fasse preuve dans cette critique.

Il y a deux hommes, dans l'histoire, et une femme. Il y a une mort, il y a un deuil. Il y a une histoire d'amour. Ca devrait donc être palpitant, romantique, or c'est plat comme un petit jour de pluie : au point que je ne me souviens même plus du nom des personnages tant ils se distinguent par une banalité sans fond.

Ne cherchez pas ici l'éclat des grandes tragédies, ni le moindre suspense (c'est bien première fois que je ne me demande pas comment l'histoire finit...). Pas de génie particulier dans le style non plus (à croire que l'auteur ressemble à ses personnages ?). En revanche vous y trouverez nombre de paragraphes explicatifs sur la vie de tous les jours, genre articles de dictionnaire recopiés, ce que même Balzac n'a pas fait avec autant de réalisme (celui qui saute les descriptions de la pension Vauquier dans Le Père Goriot m'absoudra peut-être...).

Personnellement, la vie quotidienne, j'en ai déjà une. Et ce que j'attends de la littérature, c'est peut-être d'en décoller. Bon, la prochaine fois, je retourne à ma science fiction...

Bérénice

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir