Fil d'Ariane

lejeuneaglae

 

 Aglaé, la bibliothécaire, range les revues et c’est là qu’elle en voit un ! Quoique pas très bien, à cause de la capuche. Sexe masculin, plus de 16 ans d’après la taille, tenue un peu flottante, teintes sombres : un jeune !* Que fait-il, seul entre la banque de prêt et les journaux ? Mystère.  Dommage, pense-t-elle, qu’on ne soit pas encore installé dans la nouvelle médiathèque:  un atrium clair, une machine à café et 173 abonnements aux magazines et journaux. Autant d'appâts prisés des ados. En attendant, il va falloir jouer fin.

Aglaé s’approche, nonchalante, mine avenante, sourire en mode service public activé.

 

 -        On peut vous renseigner ?

 -               ……

 

Les écouteurs ! Eh oui ! La musique. La pratique culturelle la plus répandue chez les adolescents. Aglaé hésite, entre dans le champ de vision de sa proie, insiste :

 

 -               Veuillez m’excuser, je n’avais pas vu que vous écoutiez de la musique.

 -               euh…

 -            D’ailleurs de la musique, nous n’en avons pas pour l’instant mais nous pouvons vous inscrire à nos ressources numériques en ligne : un abonnement gratuit pour de l’écoute en streaming. Et plus tard, dans la future médiathèque, nous aurons des espaces sonorisés, pour la création et la diffusion de musique, des bornes d’écoute des espaces agréables pour accéder aux playlists que l’équipe…

 

 -                

 -                Et elle sera où, cette nouvelle médiathèque ?

 

Hélas celui qui a parlé est un vieux monsieur à côté. Aglaé se retourne, sourit plus ou moins gracieusement et détaille le plan du futur équipement. Sa proie en profite pour s'esquiver sournoisement dans le secteur jeunesse. Raté !

 

Sûr qu’il est dans le coin manga... Aglaé s’y rend. Mais ???? il n’est plus seul ??? Eh oui, la bibliothèque servait juste de lieu de rendez-vous…. Résultat : lui et ses congénères sont affalés dans les coussins moelleux officiellement prévus pour les tout-petits. Concentrés sur le smartphone de l’un d’eux, ils regardent en rigolant une vidéo sur YouTube comme s’ils étaient à la maison. Misère, s'ils font trop de bruit, ils vont s’attirer des regards réprobateurs. Ce sera fichu !!!

 

Dans la future médiathèque, rêve Aglaé, dans la future médiathèque… Des alvéoles pour 3 ou 4 personnes avec des écrans de projection semi-collectifs et des casques seront conçus spécialement pour ces rassemblements. Pour les pratiques individuelles, des bulles audiovisuelles confortables. Et pour les groupes de travail, des salles où l’on pourra discuter à voix haute. Aglaé imagine déjà l’atelier numérique avec ses 15 postes multimédias bondé d’adolescents regroupés pour des pratiques créatives, du codage, des clubs de lecture. Tout sera adapté pour que les pratiques numériques que l’on dit concurrentes du livre viennent en complémentarité avec l’offre papier pour créer enfin un lieu de culture qui….

 

-               Excusez-moi ?

 

Aglaé sursaute devant son écran. L’ado est devant elle. Oui, à la banque de prêt ! oh, il sort un papier, que veut-il ?

 

-               Vous n’auriez pas le Horla, de Maupassant ?

-              Ah, si !..... attendez non, le livre est sorti… Mais nous avons des liseuses et… C’est pour l’école ? Bien sûr, bien sûr. Mais, on peut vous le réserver? Ah vous en avez besoin pour demain?

 

Encore raté ! Dans la future médiathèque, on pourra répondre à ce genre de demandes grâce à la Bibliobox, la mise à disposition gratuite d’e-books, de liseuses et d'un grand nombre de postes… Entre-temps, il sort un livre. Que va-t-il emprunter? .. Hein! la comptine du « Petit Escargot » ?!

 

-                Vous avez votre carte ?

-             Ah non j’ai pas de carte mais c’est pour ma petite sœur. Et sinon, je voulais vous demander…

 

Oui ! Une question ! Aglaé lève les yeux triomphalement. Cette fois, il va lui demander un autre titre. Un conseil, même. Son cœur palpite. Son sourire s'élargit.

 

-              Oui ?

-              Vous prenez des stagiaires, quelquefois ?  **

 

 

Pour connaître la suite des aventures des bibliothécaires Aglaé, Sol, Tartine et les autres, restez connecté(e)s à la rubrique "en chantiers"

 

 

 

* Toutes les études sociologiques le disent : « arrivés à l'adolescence, les jeunes "décrochent", les livres leur tombent des mains. » « A 17 ans ils sont 46.5 % à ne jamais ou presque lire un livre… » Bien sûr les jeunes lisent mais préfèrent les textos, des articles de presse, des mangas ou lire sur écran.

De fait, dans la bibliothèque de Riom, les inscrits qui ont entre 10 et 14 ans représentent 14 %, et les 15-19 ans seulement 8% …. Après, adultes, difficile de les faire revenir dans la bonne voie, euh à la bibliothèque…. Et puis les ados … pour les faire revenir, il faudrait d’abord qu’ils aient passé les murs une première fois …

 

** En règle générale, la bibliothèque accueille volontiers des stagiaires (de 3ème, en formation aux métiers du livre, en reconversion, en travaux d'intérêt général...). Elle va cependant limiter ces accueils le temps de préparer la médiathèque car bien recevoir un stagiaire nécessite beaucoup de disponibilité!

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer